Actualités

1ère session de formation des délégués de classe lycée : un bilan mitigé

Par FREDERIC BAYET, publié le jeudi 13 décembre 2018 21:11 - Mis à jour le jeudi 13 décembre 2018 21:11
delegue-des-eleves.png
Délégués de classe titulaires et suppléants se sont retrouvés, suivant les niveaux concernés, le lundi 26 ou le mercredi 28 novembre pour une séance de formation qui a porté sur les basiques de la fonction : rappel des rôles du délégué et du conseil.

La formation a concerné les délégués titulaires et suppléants de chaque classe, regroupant d’une part ceux de 2e et 1e, d’autre part ceux de Terminale.
A part les délégués de T2 qui ne se sont pas présentés, toutes les classes étaient représentées par leurs quatre délégués, voire trois en cas d’absence.

Les délégués de 2e et 1e se sont retrouvés sur la devise suivante (qu’un des groupes avait proposé) :


« Etre délégué, c’est une fierté »


Leurs attentes par rapport à une formation des délégués étaient :
-    d’améliorer la vie civique au lycée
-    apprendre de nouvelles choses (en rapport avec la fonction)
-    être un meilleur délégué
Ils appréhendaient, par contre, la répétition des réunions sur les mêmes sujets.
Leur représentation du lycée est celle :
-    d’un espace de travail et de socialisation
-    d’un lieu d’échanges
-    d’un espace où il y a plus d’autonomie qu’au collège
-    d’un espace et d’une période dont l’objectif est l’obtention du Bac.

A part les sujets prévus à l’ordre du jour, ils ont souhaité s’exprimer sur des problèmes d’organisation et de communication.

Leur bilan de la formation du jour est :
-    majoritairement trop longue (3h)
-    Suivant les individus, et selon qu’ils aient déjà été délégué dans leur scolarité, ils ont trouvé que la formation avait plus ou moins servi, servi ou pas. Le point négatif fût que les sujets abordés étaient déjà connus. Un quart a trouvé la formation utile pour le rôle du délégué et le conseil de classe. A peine moins l’ont trouvé intéressante, originale ou enrichissante.
Le regroupement de délégués expérimentés ou non dans le même groupe de 2e-1e est donc à bannir.

Chez les terminales, tous les délégués présents, sauf  une, avaient déjà une expérience de la fonction. Avec ce groupe plus homogène, j’ai limité la formation à une seule heure au lieu de trois.
Nous avons aussi abordé la question de la communication  entre élus CVL - délégués de classe – élèves, le souhait étant que les délégués de classe et, in fine, leur classe aient connaissance des sujets traités et des décisions prises par le CVL. Pour cela, l’idée est émise d’une boite mail servant aux échanges entre délégués ; elle n’a pas été retenue car une grande partie des présents dit que cela oblige à consulter une X ième boite. L’idée serait plutôt de faire passer les informations du CVL par voie d’affichage (sur le panneau CVL notamment) et via la partie « Actualités » de l’ENT.